Geneviève et Matthieu | L'opéra d'or

16 novembre 2018

L'Écart
167, avenue Murdoch
Rouyn-Noranda, Québec

Description

Dans un futur proche, le livreur de pizza et sa femme Feu Carthasis vivent une histoire d’amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, est un ancien sculpteur et dj dans une boite de nuit. Elle, possédée par son ancien professeur, l’alchimiste Fulcanelli, se prélasse dans de faux palaces brodés d’opéra. C’est dans un ghetto profondément sauvage où se côtoient artistes marginaux et rivalité que les tentatives de rompre avec leur passé vont s’épuiser lorsque le livreur de pizza se heurte à une mutante, nouvel espoir de l’art contemporain qui répand envie et poussières sur la ville.

Intrigues performatives, manipulations d’art et transformations d’états ponctuent L’opéra d’or, un projet d’écriture polyphonique qui met en scène la voix d’artistes marginaux ambitieux dont la destinée n’est pas encore jouée. Il s'agit d'une œuvre chorale et visuelle, installative et sonore, qui puise dans les codes de la catharsis, de l’intrigue, du livre choral, de la musique épique, de l’art expressionniste et des séries thriller.

L’opéra d’or | Geneviève et Matthieu | avec la participation de Damien Ravnich, John Deneuve, Charles Voyer, Maude Bertrand et Zoé Julien-Tessier | avec le soutien du Conseil des arts du Canada, du Fonds des arts et des lettres de l'Abitibi-Témiscamingue et de Montévidéo, créations contemporaines Atelier de fabrique artistique (Marseille).

-----

Artistes et performeurs, Geneviève Crépeau et Matthieu Dumont collaborent depuis la fin des années 1990 sous le nom Geneviève et Matthieu. Leur travail se veut le fruit d’une rencontre entre art, performance, musique et vie quotidienne. Jouant sur l’interdisciplinarité, du happening à la composition musicale et de la performance à l’installation, ce duo crée des représentations collectives et des mises en scène de tableaux sociaux parfois festifs, toujours humains. 

Geneviève Crépeau détient un baccalauréat en arts visuels de l’UQAM (1997) et Matthieu Dumont un baccalauréat interdisciplinaire en création visuelle de l’UQAT (2000). Leurs œuvres, qui oscillent entre le baroque, l'expressionnisme abstrait et l'arte povera, ont été exposées au Québec, au Canada, aux États-Unis, en France et en Belgique. Le projet évolutif L’opéra d’or a été présenté à la LIVE Biennale de Vancouver (2017), à l’évènement PERF de Gatineau (2017) et à la Biennale actoral Montréal à l’Usine C (2018). Impliqués dans leur communauté, Geneviève et Matthieu sont également les coordonnateurs du centre d’artistes L’Écart et les directeurs de la Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda.