Petits explorateurs - Les anciennes routes de la soie en Chine

24 septembre 2020

Description

19 h

Table de 2 (ou moins) - 20$ Table de 4 (ou moins) - 40$

Des Monts Pamir au nord de l’Himalaya au Fleuve jaune à travers les déserts de Gobi et du Taklamakan en pays ouïghour

Par François Ruph

La Route de l’Amitié dans les montagnes du Pamir entre le Pakistan et la Chine. Kashgar et la culture ouïghoure. Urumqui, capitale culturelle du Xinjiang (la nouvelle frontière). Les oasis de Turpan et de Dunhuang. Les 496 grottes bouddhistes de Mogao. L’extrémité ouest de la muraille de Chine et la forteresse de Jiayuguan. Lanzhou, capitale de la province du Gansu et carrefour culturel et religieux sur la route de la soie. Xiahe et le monastère bouddhiste de Labrang.

Outre les images d’une partie peu connue de la Chine de l’Ouest, la Région Autonome Ouïghoure du Xinjiang, la plus grande des provinces de toute la Chine, la conférence raconte l’histoire riche en péripéties d’une région tour à tour occupée par les Tibétains, les Mongols, les ouïghours et les Chinois et soumise aux influences culturelles et religieuses du bouddhisme, de l’islam et du christianisme nestorien. Aujourd’hui sous le strict contrôle du Parti communiste chinois, la population ouïghoure est partagée entre la quête de l’indépendance et les avantages d’appartenir à la deuxième puissance économique mondiale.

Facebook

 

Autres suggestions